UA-146927859-1
Rechercher
  • BioRésine

Qu'est-ce que le Chukum?

Mis à jour : avr. 29

La renaissance d'un stuc ancien


L'eau a toujours créé énormément de dégâts sur les façades en enduit. Le ciment légèrement poreux est sujet aux fissures, ce qui permet à l'eau de pénétrer dans la structure, où les moisissures se développent ensuite rapidement.

Aujourd'hui, l'étanchéité des revêtements en stuc peut être obtenue grâce à des additifs acryliques et des couches de finition synthétiques, cependant, bien avant l'existence de ces technologies, il existait déjà une alternative complètement naturelle développée par les anciens Mayas.

Le Chukum, dont le nom provient de son principal ingrédient, consistait en un stuc à base de calcaire mélangé à de la résine issue de l'arbre Chukum, une espèce endémique à la région du Yucatán au Mexique. La résine, qui est extraite de l'écorce de l'arbre après avoir été bouillie à deux reprise, imprégnait le mélange de ses propriétés hydrofuges. Elle donnait également au stuc sa teinte chaude, beige rosâtre caractéristique, sans l'ajout de pigments artificiels.

Le Chukum constituait un matériau écologique abordable, capable d'augmenter de manière significative la durée de vie des ouvrages de maçonnerie.

Malheureusement, cette technique a disparu conjointement à l'extermination de la culture Maya. Elle fût "perdue" pendant plusieurs siècles, jusqu'à sa redécouverte par l'architecte mexicain Salvador Reyes Rios. Son bureau d'étude Reyes Rios + Larrain Arquitectos http://www.reyesrioslarrain.com/ a ensuite passé plus de quinze ans à remettre au point cette technique en expérimentant de nombreux mélanges, jusqu'à recréer l'ancien procédé.

Leur travail novateur a ouvert la voie à la production en masse du Chukum. Désormais, la disponibilité des matières telles que le calcaire et la résine aqueuse a conduit à une résurgence de l'utilisation du Chukum, à la fois dans des constructions neuves et dans des projets de préservation historique, partout au Yucatán. Le Chukum a habilité les architectes locaux à créer des édifices contemporains profondément ancrés dans l'histoire et la culture de leur région.

Cette technologie douce importée par BioResine est désormais disponible en Europe, où les architectes et constructeurs du continent vont pouvoir à leur tour bénéficier de cet héritage Maya, et permettre aux prochaines générations de vivre à nouveau au naturel.


https://architizer.com/blog/inspiration/collections/chukum-stucco/#.Xk_wu9PHxYc.link





107 vues

BioRésine S.A.S.

Préco-vente : Raphaël Gonzalez

raphael.gonzalez@bioresine.net

Tel : 06 40 38 52 89

  • White Facebook Icon
  • White Twitter Icon
  • White Instagram Icon

Relation commerciale : Lucas Gonzalez

lucas.gonzalez@bioresine.net

Tel : 06 07 60 91 57

© 2020 by BioRésine.